Comment le parapente est devenu tendance sur l’île de La Réunion ?

Pour un séjour réussi à La Réunion, offrez-vous un vol en parapente


Lorsque l’on commence à préparer son séjour sur le sol réunionnais, la lecture de blogs et guides de voyage est une étape incontournable. Bien que certains backpackers aiment partir à l’aventure et ne rien planifier à l’avance, la très grande majorité des touristes programme néanmoins leur périple en amont. Il faut dire en effet que lorsque l’on envisage de visiter un pays inconnu, on tache en général de noter un maximum des choses qui seront possible sur place.

Outre les traditionnelles randonnées (comme le célèbre treck du Piton de la Fournaise, une balade dans le cirque de Cilaos ou une excursion en pleine nature du côté de Mafate), la visite d’une distillerie de rhum, un baptême de plongée ou une marche majestueuse en plein cœur des tunnels de lave, La Réunion est également devenue un spot à la mode pour tous les aficionados de parapente.
Bien que la destination soit connue des amateurs éclairés, de nombreux touristes se laissent maintenant tenter par un vol sur les hauts de Saint-Leu.

Abordable par tous (des plus jeunes aux plus âgés) et à un tarif jugé raisonnable, s’élancer dans les airs depuis le site des Colimaçons procure son petit effet. Il n’est ainsi par rare d’apercevoir dans le ciel des dizaines de parapentes par moment, jouant au gré des courants d’air ascendants et descendants. La vue proposée étant sans nul doute l’argument numéro 1 donné par les chanceux découvrant ce « moyen de transport » des plus original.

 

3 choses à ne pas oublier avant d’envisager un vol

Néanmoins, avant de pouvoir réaliser le rêve d’Icare, il convient de s’assurer de quelques éléments indispensables. Premièrement, engagez-vous avec une structure ayant pignon sur rue : n’hésitez pas à consulter les différents sites proposant du vol en parapente à La Réunion, lisez les avis clients, prenez contact au préalable avec le ou la mono (que ce soit par mail ou de vive voix à l’agence) : le « feeling » est plus qu’important afin que vous puissiez profiter pleinement de votre futur vol.

Autre élément non négligeable, pensez à réserver votre vol à l’avance : il serait en effet dommage d’attendre le dernier jour de votre séjour et d’apprendre qu’aucun créneau n’est disponible (qui plus est si le mauvais temps et des conditions météo trop venteuses ne permettent pas aux parapentistes de décoller).

Enfin, cela va de soi mais parfois, dans la précipitation, chacun peut être tête en l’air : emportez avec vous votre appareil photo, votre caméscope ou votre go pro ! Vous garderez ainsi un souvenir impérissable de ce moment, et vous éviterez aussi de débourser davantage si le mono se charge de réaliser les clichés à votre place.

 

 

Une expérience à vivre au moins une fois dans sa vie

Voler en parapente, qui plus est en vacances, est une occasion trop belle pour la laisser passer. Dans les vies trépidantes que nous menons, nous ne nous accordons que peu ou pas de temps pour découvrir de nouvelles activités. Pourtant, les sensations que procurent un vol en parapente sont uniques : se laisser porter au gré du vent, apprécier le paysage qui défile sous nos pieds, et avoir le sentiment de voler tel un oiseau est une expérience formidable, merveilleuse, renversante, fantastique.. Les adjectifs manquent d’ailleurs pour qualifier cette pratique.

 

5.00 avg. rating (100% score) - 1 vote