Le takuma, encore mieux que le surf

À l’approche de l’été, quand les températures extérieures ressenties gagnent progressivement degré après degré, l’envie de vacances se fait de plus en plus forte. En effet, les congés d’été sont ceux qui nous permettent de nous rapprocher de la côte et de profiter, chaque jour, de la fraîcheur de l’eau. Certains préfèrent, aux plages souvent très peuplées des bords de la Méditerranée, les rivières plus intimistes des Cévennes ou de l’Ardèche, il n’en reste pas moins que l’eau, et les loisirs nautiques qui vont avec, sont au cœur des loisirs de nombreux vacanciers. Au bord de l’océan, il y a en particulier le surf qui, au fil des années, a connu un nombre croissant d’amateurs de tous les âges. Aujourd’hui, il y a aussi le takuma.

Le takuma, qu’est-ce que c’est ?

Voler au-dessus de l’eau, comme dompter les plus hautes vagues qui existent, cela fait partie des fantasmes ultimes de ceux qui aiment les sports de glisse sur l’eau. Désormais avec le takuma cela devient possible. Il ne s’agit pas vraiment de prendre son envol comme un oiseau, mais d’avoir la sensation d’être au-dessus du niveau de la mer, tout en étant monté sur une planche. Le takuma est en effet une sorte de surf surélevé, muni d’une quille équipée de flotteurs spécifiques, qui permettent à la planche d’être comme suspendue dans l’air.

S’amuser en relevant des défis

Souvent, le fait de vouloir affronter les forces naturelles comme le vent ou les vagues, quitte à aller pour cela à l’autre bout du monde, c’est relever un défi : celui d’être plus fort que la nature. Or, on sait bien que l’homme n’est doté de rien a priori pour pouvoir y parvenir : ni pattes palmées, ni branchies, ni écailles luisantes… Bref c’est, comme toujours dans l’histoire de l’humanité, l’intelligence des personnes fait la différence. En l’occurrence, un takuma en est le plus parfait exemple.

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes