4 conseils pour retrouver son chemin quand on est perdu en forêt de nuit

Si vous aimez faire de la randonnée, vous serez forcément confronté un jour à une situation où vous avez l’impression d’être complètement perdu en pleine nature. Pire, cela risque de vous arriver de nuit. En effet, il est beaucoup plus facile de se perdre de nuit que de jour car les repères ne sont pas les mêmes. Voici 4 conseils pratiques pour vous aider à retrouver votre route.

Rester sur les sentiers balisés

S’il y a vraiment un conseil à suivre à la lettre, c’est de rester sur les chemins. Ne commencez pas à vouloir couper à travers les bois pour gagner du temps. Vous risquez de vous égarer encore plus et d’être plus difficile à localiser. Donc restez toujours sur une route balisée. Vous allez forcément finir par tomber sur un panneau, une maison ou une plus grande route au bout de quelques kilomètres.

C’est exactement comme si vous faisiez du hors-piste en ski. Cela peut se passer sans problème. Mais vous augmentez les risques de vous perdre ou d’avoir un accident. Il ne faut pas confondre aventure et danger. Si vous avez envie de faire une randonnée en dehors des sentiers battus, faites-vous accompagner d’un guide connaissant bien le terrain.

La forêt n’est pas dangereuse. En France, la plupart des animaux vont fuir en vous entendant approcher. Le risque d’attaque est quasiment inexistant. Le danger vient plutôt du fait que vous allez manquer d’eau à un moment. Vous pouvez aussi vous blesser en chutant ou vous faire une entorse de la cheville.

Appeler les secours

Les secours sont très équipés et habitués à retrouver les personnes égarées. En composant le 112, vous tomberez rapidement sur un opérateur qui va vous localiser grâce à votre téléphone portable. Ensuite, il faudra attendre que les renforts arrivent par la route ou par hélicoptère pour vous récupérer. Vous pouvez utiliser un sifflet de survie ou une lampe torche pour vous faire repérer. Attention, il ne faut pas déranger les secours pour rien donc évitez de les appeler au bout de 5 minutes à errer. En revanche, si vous vous sentez en danger, il ne faut pas hésiter une seule seconde.

Les équipes de secours connaissent très bien les lieux et ils pourront facilement vous retrouver dans la plupart des cas.

Ne pas paniquer

Il faut absolument garder votre sang froid. Vous avez peur d’être perdu à jamais. Vous commencez à avoir froid. Vous entendez des bruits bizarres, inhabituels. Ne cédez pas à la panique. Vous allez gaspiller votre énergie de façon inutile. Octroyez-vous quelques minutes pour reprendre vos esprits. Il faut être rationnel. Tôt ou tard, quelqu’un va se soucier de votre absence et déclencher des recherches. C’est aussi pour cela qu’il est essentiel de prévenir vos proches de votre itinéraire de randonnée avant de partir.

Survivre dans le froid est une épreuve. Elle sera d’autant plus facile que vous aurez prévu de quoi vous réchauffer. Avant de partir, prenez toujours avec vous un pull même s’il fait très beau. Le temps peut tourner. Vous pouvez aussi vous retrouver dans une situation où votre randonnée dure plus longtemps que prévu. Une fois la nuit tombée, vous serez bien content d’avoir pris des vêtements chauds avec vous.

Apprendre à s’orienter

Il existe plein de manière de s’orienter. Certains randonneurs sont équipés d’un GPS. Mais si vous n’en avez pas, sachez que votre smartphone dispose d’un GPS. Il n’est pas toujours super fiable mais cela peut vous permettre de savoir où vous êtes. Il y a aussi probablement une boussole sur votre téléphone portable. Apprenez à vous en servir avant de partir. Partez avec une carte. C’est le seul objet qui n’est pas susceptible de tomber en panne. Vous aurez juste besoin d’y voir clair pour pouvoir lire la carte. Essayez de baliser votre itinéraire sur la carte avant votre départ.

 

 

Si vous n’avez ni carte, ni boussole, ni téléphone portable, repérez-vous avec le soleil ou la lune. Le soleil se lève à l’est et se couche à l’ouest. Suivant l’heure de la journée et la saison, le soleil sera plus ou moins haut dans le ciel. Il faut un peu d’expérience pour apprendre à s’orienter avec le soleil de jour et la lune de nuit mais c’est assez fiable et bien pratique lorsque l’on ne dispose d’aucun autre moyen. Cette méthode d’orientation utilisée par les anciens fonctionne encore parfaitement bien.

Essayez de conserver toujours la même direction. En suivant un chemin ou une rivière, vous allez finir par tomber sur une habitation ou une route plus grande où il y a du passage.

 

Voilà, nous espérons que ces conseils vous seront utiles le jour où vous serez complètement perdu dans la montagne.

Mis à jour le octobre 7, 2021