Comment fonctionne le vélo à assistance électrique ?

Comment fonctionne le vélo à assistance électrique

Faites-vous partie des personnes qui n’aiment pas se déplacer à vélo, pour le simple fait que cela demande assez d’énergie ? Vous changerez surement d’avis, lorsque nous vous parlerons du vélo à assistance électrique. Semblable au vélo classique, il demande beaucoup moins d’énergie pour sa conduite. Découvrons ensemble dans ce billet comment fonctionne cet engin à assistance électrique.

Qu’est-ce qu’un vélo à assistance électrique ?

Le vélo à assistance électrique est un vélo équipé d’un moteur, qui assiste son utilisateur au cours du pédalage. Contrairement à ce que vous pensez, le moteur électrique de ce type de vélo ne se met en marche que lorsque le cycliste commence le pédalage. Il se distingue donc du vélo électrique qui peut, quant à lui, être conduit comme un scooter.

Par ailleurs, les vélos à assistance électrique, à l’instar du fat bike électrique au style californien, sont composés de pièces des modèles traditionnels, en plus d’un système électrique. Si vous vous en achetez, vous y trouverez un moteur, une batterie, un capteur de pédalage, une console et un contrôleur qui travaillent en synergie afin de produire environ 90 % de la puissance nécessaire pour faire avancer le vélo.

Comment fonctionne-t-il ?

S’il vous est possible de conduire le vélo à assistance électrique sans fournir un grand effort, c’est simplement à cause de son mécanisme de fonctionnement très ergonomique.

Lorsque vous mettez le système électrique en marche, la console s’allume sans que le moteur réagisse. Mais dès que vous commencez à pédaler, le capteur de pédalage qui se trouve à la hauteur du pédalier réveille le moteur en lui envoyant un signal électrique.

Ensuite, le contrôleur qui sert de commande pour l’assistance électrique ouvre les vannes au niveau de la batterie, afin qu’elle alimente le moteur. Dès lors, l’assistance électrique se met en marche et produit la puissance nécessaire pour faire avancer le vélo. Et, chaque fois que vous arrêterez de pédaler, ou vous atteignez la vitesse de 25 km/h, la puissance nominale produite par le dispositif devient nulle.

Quels sont les différents types d’assistance pour un vélo électrique ?

Il existe sur le marché une large gamme de vélos à assistance électrique. De ce fait, la fonction d’assistance électrique n’est pas toujours la même.

En outre, bien qu’il en existe plusieurs, nous vous parlerons, ici, de deux types d’assistance. Il s’agit de :

  • l’assistance électrique directe : il se sert d’un capteur magnétique pour son fonctionnement. Il se met automatiquement en marche, à puissance continue, dès que les aimants qui se trouvent au niveau du pédalier passent devant le capteur situé sur le cadre ;
  • l’assistance électrique proportionnelle : à ce niveau, la puissance du moteur résulte d’un capteur de couple. Ce type de capteur a la capacité de déclencher l’assistance électrique à la suite d’une simple pression sur la pédale. Il est nettement plus réactif et permet au vélo à assistance électrique de mieux s’adapter au relief.

En somme, le vélo à assistance électrique diffère du vélo électrique. Cependant, il reste tout de même l’idéal si vous souhaitez pratiquer du vélo de manière classique tout en fournissant beaucoup moins d’effort.