Comment commencer de l’escalade en ville ?

Comment commencer de l'escalade en ville ?

Depuis quelques années, l’escalade occupe une place importante parmi les sports qui sont de plus en plus prisés dans la plupart des pays du monde entier. À l’origine, ce sport de plein air était réservé à des amateurs ou des professionnels très entraînés. Il s’est ensuite démocratisé grâce à l’essor des murs d’escalades présents dans les villes. Aujourd’hui, elle est accessible aux plus grands nombres et a également fait son apparition aux JO de 2020. Toutes ces personnes se retrouvent quotidiennement en salle ou en extérieur pour pratiquer l’escalade sur bloc, en falaise, etc. Comment commencer alors l’escalade en ville ? Voici un guide qui vous informe à propos.

Démarrer dans les salles d’escalade

Encore appelée escalade indoor, l’escalade en salle se pratique en intérieur dans un lieu fermé. Aujourd’hui, la plupart des personnes qui pratiquent l’escalade ont d’abord débuté en salle. En effet, les salles d’escalades sont plus sécurisantes et beaucoup plus accessibles (souvent en centre-ville). De même, des moniteurs sont généralement présents pour conseiller et aider les participants en cas de besoin.

Dans ce contexte, des stages et des cours sont organisés pour permettre aux enfants et adultes de s’initier et de prendre les premières notions auprès des professionnels. L’escalade en bloc se pratique aussi bien en extérieur qu’en intérieur. Ainsi, cette paroi de petite hauteur qu’est le bloc est soit artificielle en salle ou à l’air libre dans le cas d’un rocher.

Les déplacements peuvent se faire autant en largeur qu’en hauteur pour une escalade en bloc. En clair, il s’agit d’une bonne option pour commencer l’escalade en ville. Découvrez cette salle d’escalade à Paris que nous vous recommandons pour une expérience de grimpe indoor hors du commun. Elle est accessible à tous, quels que soient le niveau, la condition physique et les objectifs personnels.

Se procurer un équipement adéquat

Il faut préparer un certain nombre de matériels avant de se lancer dans la pratique de ce sport en ville. Ces équipements peuvent varier en fonction du type de grimpeur.

Les chaussons

La paire de chaussons est l’un des matériaux qui vous serviront lors de la réalisation de cette activité. Ces chaussons pour la plupart d’entre eux conviennent aussi bien à l’escalade en bloc qu’à l’escalade sur falaise en intérieur comme en extérieur. Néanmoins, certains modèles sont moins adaptés pour grimper dans des zones rocheuses.

À cet effet, un grimpeur de falaise a besoin de chaussons assez techniques pour atteindre ses objectifs. En revanche, un grimpeur de bloc doit être équipé des chaussons d’escalade précis et dotés d’une gomme adhérente. Ainsi, il pourra bien tenir sur les petites aspérités particulières à cette discipline.

Les autres équipements

En raison de la faible hauteur des blocs (entre 3 et 5 mètres), il n’est pas nécessaire d’employer une corde ou un harnais comme pour un grimpeur de falaise. Connues sous le nom de crash-pad, les protections posées au sol sous forme de tapis permettent d’amortir les chutes. Un grimpeur de bloc doit alors acheter un ou plusieurs crash-pads en fonction de l’engagement des blocs. Un petit paillasson est également nécessaire pour essuyer vos chaussons avant de grimper.

La magnésie est une poudre qui est indispensable à tout type de grimpeur (en bloc, en falaise…). Elle permet d’absorber la transpiration des mains. Il faudra donc vous munir d’un sac à magnésie. Cependant, la pof (mélange de résine de pin concassée et de magnésie) a aussi fait son apparition en bloc. L’autre accessoire obligatoire est une brosse qui sera éventuellement montée sur une perche.

Le grimpeur l’utilisera pour nettoyer les prises lorsqu’elles sont trop hautes. De plus, il vous faudra des vêtements souples et assez près du corps. Ceux-ci sont utiles pour ne pas être gênés et être plus à l’aise dans vos mouvements. Vous trouverez dans les magasins de vente des vêtements qui sont spécialement conçus pour l’escalade. Il est donc intéressant de les posséder surtout si ce dernier devient une activité régulière pour le pratiquant.

L’escalade en extérieur

Après quelque temps, si vous souhaitez pratiquer l’escalade en extérieur, vous devez vous munir d’un harnais ou d’un baudrier. Sur le commerce, vous trouverez une gamme variée de modèles pour homme, femme et enfant. Il faut également avoir sur vous le matériel d’assurage (assureur, mousquetons, corde). D’un autre côté, vous devez être équipé d’un casque spécialement confectionné pour l’escalade ou l’alpinisme.

Prendre le temps de s’échauffer

Comme toute autre pratique sportive, l’escalade impose un échauffement préalable. Ce dernier permet de nourrir le cartilage, lubrifier vos articulations, augmenter la température du corps et de chaque muscle. La plupart des grimpeurs débutants commencent la séance par une voie facile et vont progressivement vers les voies hautes et difficiles sans prendre le temps de s’échauffer.

Le travail du muscle à froid risque de vous rendre moins performant ou d’abîmer vos articulations. Ces derniers seront très sollicités et une blessure peut très vite arriver. Pour éviter cette situation, il est essentiel de démarrer par un rodage des articulations avant chaque séance. Dans l’ordre, réalisez des mouvements circulaires (quatre au total) avec le cou, les épaules, les coudes, les poignets, les doigts, le bassin, les genoux, les chevilles.

Ensuite, vous pouvez faire de la corde à sauter pour chauffer tous les muscles de l’organisme. La suspension à une poutre d’escalade permet également d’entraîner vos doigts à l’escalade afin de mieux tenir les prises.

Mis à jour le septembre 20, 2022

5/5 - (1 vote)